"Overhealthiness" the new puritanism? - L' "Hyper-Santé", le nouveau puritanisme?

pour accéder directement au texte en français


Credit Artem Bali



Wake-up shout!


Really Rachel? Are YOU the one writing THIS? An article on "over-healthiness"? What's going on with you? Well, yes, indeed. I am. And I definitely believe I'm well-positioned to talk about this hot topic.

Yesterday, I saw a comment on social media from a well-known nutritionist who was "horrified" to see a guy pedaling at the gym, a bottle of Diet Coke as his "sport" drink. I spare you all the related comments that followed. Poor guy. He'd better hang himself than dare come back to the gym with that Devil's drink again. Vade retro satanas!

Some time ago, a friend told me that she'd read that drinking fruit smoothie was super unhealthy because of all the sugar fruit release when squeezed. Jeez! We're talking about pressed fruit here, not cyanide

Hey there: where are we heading? do we really want to keep going down this road? Eat this. Don't eat that. Eat this to stay healthy. Avoid this not to get cancer. If I were you, I would go raw/vegan/Paleo/(add whatever you want!)... "Oh I truly shouldn't be eating that, it's not healthy/it's too fat/ it's not fat enough, etc..". And on and on. 


Too much. Not enough. Repeat.

Proclaimed death of common-sense? 


There's no end to the above list. Each and everyone of us probably have thousand of similar examples and similar beliefs.  Doctors, nutritionists, magasines, fitness instructors, yoga teachers, scientific studies...everyone has a (different) opinion on the matter... Everyone looks for solutions outside of themselves and blindly listen and follow those "who know better", going from one amazing diet to another. The New Holy Grail Quest.
It's not about being curious and asking for useful information or sound advice with a clear intention of getting a specific answer. It's about loosing any healthy hindsight and ability to think and choose for oneself. 

Nikita Kachalowsky


Why in the first place to we look for solutions regarding health and food? Well, you will probably reply that it is to feel better, be healthier and stronger, run faster, have a beautiful skin, etc. But is it really? I mean, is it to move towards a positive goal? or is it to avoid something unwanted? Are you driven by a 100% positive outcome and you never think of its opposite? are you driven by pure love for your body to help it thrive and you with it? Or do you want to prevent getting any dreadful diseases from pimples to cancer? or are you scared of losing your hair or libido? Do you want to lose that extra weight or that belly fat? Assess honestly what the underlying reason behind your goal.. and I bet that most of the time it is FEAR-based and not love-based.

And then if we don't follow what we've been told, what we heard or learnt as "the right thing to do", we feel GUILTY.

Here we go again. Our two biggest monsters are back to the party:  

FEAR and GUILT, forever my love.

And this starts very very early in life... Because that's what we're taught since a very young age. Because our Eastern society is based on fear, protection and prevention. And it's been going on for centuries..!


Healthy Lifestyle Tyranny


Credit Brooke Lark
Don't get me wrong, I have nothing against being curious and looking for new ways to improve one's quality of life. Eating well is indeed great... as long as it makes you feel good. Going to the gym is fantastic as long as it makes you feel better and happy. I personally love doing endurance sports because I love spending time outside and being active. But I don't go to the gym anymore because I find it boring and I miss nature! Sometimes I walk, sometimes I run, cycle or go climbing. Sometimes I feel like doing a lot, sometimes not at all. But should I go caving or bungy-jumping even if I'm damn scared or hate it if I were told to because it's healthy? Why wouldn't it be the same with food? Sometimes you enjoy eating well. And sometimes you feel like not giving a damn! And, oh boy! how GOOD it feels!

And when I say feel good, I'm not thinking of quick superficial fix to compensate inner emptiness or any feeling of lack and unworthiness. It's about feeling truly genuinely good. Happy. Alive. Dynamic. Creative. Free. Empowered. Energised. Relaxed. Whatever resonates with feeling good and well-being for you

Yes, I'm slightly upset - and mainly sad - by this new social snobbery about eating healthy, living healthy, being healthy, acting healthy. The new Dictatorship. People are scared of what other people may think "if they spot me with this awfully unhealthy sugar-loaded soda"... How many times a day do you caught yourself excusing or justifying why you're doing this or eating that? So you won't be judged for acting the way you do or indulging yourself with a bit too much chocolate or caffeine.  

The pressure of the Right-Eaters community.  Sounds a bit like extremism, doesn't it?

And it's a big lie anyway. Because we all are human. And therefore imperfect. Nobody can eat perfectly all the time. Nobody can act, be, do everything according to the "Right Standard" all the time. Fortunately! Perfection is boring and kills creativity, freedom and fun! There's good in flaws and contrast. A famous French screenwriter and author, Michel Audiard, said (my free translation):

"Happy those with a loose screw as they will let the light through"

Which standards to follow by the way? The ones that are right for me? or right for you? or for that guy over there or that gal there? Not two people have the same standards, the same preferences, the same tastes and distates. That's called Diversity. CONTRAST. And that's what allows each and one of us to clarify and define our very own preferences and make choices accordingly.

Credit Charles Deluvio


 

Criticism - a trendy Addiction


What if CRITICISM and GUILT were bigger killers that any food labelled 
as "forbidden" or "super unhealthy"?

and far more toxic than any poison we could drink, smoke or inject in our veins? What if lack of kindness and (self-)judgment were the root of far more misery and diseases than any poor diets?
Of course I'm not saying here "go take drugs and only indulge on donuts, refined sugar and spirits for the rest of your entire life". Of course not. It's just about staying mindful and being realistic and honest regarding food and ourselves and for Heaven's sake,

let's mind our own (food) business! 

After all, what do we know about anybody else's life? What do we know about this guy who's drinking diet Coke while cycling? Maybe he had a bad day and comes here just to change his mind? Maybe he suffers from deep depression and getting out to the gym is already a major step forward for him... Maybe he's simply enjoying some sports AND a Diet Coke because he likes it...!

My point is: we 're always judging and criticising ourselves and others based on what we know and have, from our point of view, background and life experience. And it's only a point of view. One reality among billions of others. I will write more on that specific topic later on because there so much to say on this! I mentioned it here because when we either criticise others' behaviours and "unhealthy" habits - or feel guilty for our own lack of this or too much of that, we lose sight of ourselves, of our real needs and preferences and hand our power to others to make us feel good, decide for us what is good and what is bad for ourselves. Yes, we totally give away our inner power, our own will and ability to figure out by ourselves to others. And when we can't keep up with solutions or orders provided by others, we feel GUILTY, miserable and less than anything! Bang! self-confidence crash! 
And it's especially true regarding food. FOOD! one of the most natural and basic need of any human beings has become a real torture for our modern Eastern society. If you keep looking for solutions to eat better, feel better, be slimmer among the thousand of different methods on the market without claiming your own ability to chose for yourself, you simply end up feeling totally lost, frustrated and disempowered. "I'm never gonna make it", "I'll always be fat", "Nothing works", etc 😱

And (self-)criticism is addictive. 

So here's a great tool that I'd love to share with you:  

Life -changing Action Steps: 
    1. Stay away from any criticism, judgment, nasty comment, complain or unpleasant gossip regarding others for one full day. Yes indeed. Give it a try. If you're totally new to that exercise, you'll see how tricky it is! 
    2. More challenging:  try the same with YOURSELF. No self-criticism, no nasty word, no inner negative thoughts or talk, no self-blame for at least one day..
    3. Take it further: Become aware day after day, talk after talk, thought after thought, of any criticising, judgmental or negative thoughts whether towards other people or yourself. And when you catch yourself, decide to stop and focus on something else, think of something that makes you feel good instead or change your inner dialogue.
    4. Only for the Braves!: Once and for all, decide to totally give up on Criticism & co ! and choose to use that energy to focus on what pleases you and create what you want instead.

      Trust me: giving up on criticism is extremely powerful! It lightens up your life! Yes, YOUR LIFE! it impacts on everything else: your health, your mood, your relationship, your general level of happiness, your abundance!  Why not giving it a try then?

      Try it! And let me know how it works for you, what does it trigger, change or improve for you!

       

      Credit Brooke Lark

      Claim your power back! 


      I know all too well how it feels to be totally obsessed and helpless when it comes to food. I've spent so many years - since age 14! - fighting with food and my own body, trying all the possible methods and diets in the world, which only lead me to serious health challenges and eating disorders. One day, I might tell you my story. Ultimately I got out of this ongoing nightmare by following and trusting my inner guidance and listening to my body needs - and totally giving up on anything else (methods, advice, diets). I discovered a new FREEDOM. And it felt so GOOD!!!

      Today my job is to inspire people and help them find their own truth and what really works for them, what makes them feel good, awesome, happy in and with their body. What resonates and aligns with their own story and own values. Not mine.Not somebody else.

      Even if something totally shock you in the way other people eat, their food can't jump in your plate! So don't waste your energy getting upset by their "unhealthy" habits and mind yours! Among the thousand of methods out there, if one or the other resonates with you and APPEALS to you, then go for it. Why not? But follow YOUR guidance. And then, teach by example. Be the person you want to be for yourself and if you inspire others to follow your example or lifestyle, that 's great! And if not, that's great too. As long as you feel good and enjoy the way you live your own life, you're irradiating a positive glow around you and that's beneficial to all those that surround you. Stay away from sugar, gluten, meat, you name it, if it doesn't make you feel good, happy and in tune with your own beliefs and values. Never force yourself to eat or drink or do something that strongly disagree with your own beliefs system. Inner conflict and inner discordance are far more detrimental to your well-being and your happiness than anything else. Follow what your instinct tells you, what your body tells you and you can't get wrong.

      Do what feels good for you. 
      Eat what makes you and your body thrive. 
      Enjoy being imperfect. 
      Express who you are. 
      Shine your light. 

      And let's not take life too seriously!😄

      Jessica Lewis


      ____________________________________________________________

      Credit Artem Bali

      Bon sang, bon sens, réveille-toi!


      Franchement, Rach', c'est toi qui écris un  article là-dessus? L'Hyper Santé? et la nourriture? Eh bien que se passe-t-il?
      Eh oui, cette fois je me lance. Et je pense que finalement je suis bien placée pour le faire!


      Hier, j'ai vu un commentaire sur les réseaux sociaux d'un nutritionniste bien connu qui était "horrifié" de voir un gars pédaler au fitness, une bouteille de Diet Coke à ses pieds comme boisson "sportive". Je vous épargne tous les commentaires qui ont suivi. Pauvre type. Il ferait mieux de se pendre que d'oser remettre les pieds au fitness avec une telle boisson du Diable.Vade retro satanas!



      Il y a quelque temps, une amie m'a dit avoir lu que consommer les fruits en smoothie était très malsain à cause de la dose de sucres que les fruits libéraient en étant ainsi pressés. Purée! Nous parlons ici de fruits pressés, pas de cyanure!
       


      Franchement, on va où? Vous avez vraiment envie de suivre cette voie-là? Celle du

      Mange ceci. Ne mange pas ça. Mangez ceci pour rester en bonne santé. Évitez cela pour ne pas avoir un cancer. Si j'étais toi, je ne mangerai que cru / vegan / paléo / et j'en passe ... "Oh, je ne devrais vraiment pas manger ça, ce n'est pas sain / c'est trop gras / c'est pas assez gras, etc. . ". Et ainsi de suite.


      Trop. Pas assez. Toujours et encore.

      La mort annoncée du bon sens?



      La liste ci-dessus est interminable. Chacun d’entre nous a probablement des tonnes d’exemples et de croyances similaires. Médecins, nutritionnistes, magasines, moniteurs de fitness, professeurs de yoga, études scientifiques ... chacun a une opinion (différente) sur la question ... et tout le monde suit les recommendations des uns et des autres, des plus éclairés, de ceux qui savent...pour ne cesser d'aller d'un régime incroyable à un autre. La Quête du Graal Moderne. 

      Ce n'est pas le procès de la curiosité et de la quête d'informations utiles et intéressantes ou d'avis éclairé avec en tête l'intention d'obtenir des conseils précis et spécifiques à soi. C'est celui de la perte de bon sens, objectivité et recul face aux informations reçues et de la mise en veille de notre capacité à penser et à prendre des décisions par nous-même! 


      Nikita Kachalowsky

      Pourquoi tout d'abord cherchons-nous des solutions et des méthodes diverses en matière de santé et d'alimentation? Eh bien, vous allez probablement répondre que c'est pour se sentir mieux, être en meilleure santé et plus fort, courir plus vite, avoir une belle peau, etc. Mais est-ce vraiment le cas? Je veux dire, est-ce vraiment pour aller vers un objectif positif? ou est-ce pour éviter quelque chose de déplaisant? Êtes-vous motivé(e) par un résultat positif à 100% et sans jamais penser à son contraire? Êtes-vous motivé(e) par l'amour pur pour votre corps, pour l'aider à rayonner et vous avec? Ou voulez-vous éviter d'attrapper une de ces maladies terribles, allant des petits boutons au traitre cancer? ou avez-vous peur de perdre vos cheveux ou votre libido? Voulez-vous perdre ce poids en trop ou cette graisse du ventre? Evaluez honnêtement quelle est la vraie raison sous-jacente de votre objectif. Et je parie que la plupart du temps, elle est basée sur la PEUR et non sur l'amour.


      Et ensuite, si nous ne suivons pas ce qui nous a été dit, ce que nous avons entendu ou appris comme étant "la bonne chose à faire", nous nous sentons COUPABLES. .


      Et voilà, c'est reparti! Les deux gros vampires de notre vie sont de retour à la fête:



      PEUR et CULPABILITE, mes éternels amours.

      Et tout cela commence très très tôt dans notre vie. Parce que c'est ce qui nous est transmis et que nous apprenons tout petits déjà. Parce que notre société occidentale est basée sur la peur, la protection et la prvention. Et cela depuis des siècles...

      La Tyrannie du Mode de Vie Sain


      Credit Brooke Lark
      Ne vous méprenez pas, je n'ai rien contre le fait d'être curieux et de chercher de nouvelles façons d'améliorer notre qualité de vie. Bien manger est en effet génial ... tant que cela vous fait du bien. Aller au fitness est fantastique tant que cela vous fait vous sentir mieux et heureux. Personnellement, j'adore faire des sports d'endurance parce que j'aime passer du temps dehors et être active. Mais je ne vais plus en salle de sport car je trouve ça ennuyeux et la nature me manque! Parfois, je marche, parfois je cours, je fais du vélo ou de l'escalade. Parfois, j'ai envie d'en faire beaucoup, parfois pas du tout. Mais devrais-je pour autant me mettre à la spéléologie ou au saut à l'élastique même si j'ai peur et que je déteste ça, même si c'était considéré comme excellent pour la santé? Pourquoi ne serait-ce pas de même avec la nourriture? Parfois, vous aimez manger.super sain, bio et tout. Et parfois, vous n'en avez que faire! Et comme ça fait du bien!!

      Et quand je dis se sentir bien ou faire du bien, je ne pense pas à un de ces compensations rapidos et superficielle venant combler un vide intérieur, un manque de confiance ou estime de soi. Non, je parle de ce qui nous fait nous sentir vraiment bien, en profondeur. ètre heureux(se). Vivant(e). Dynamique. Créatif(ve). Libre. Boosté(e). Rechargé(e). Détendu(e). Ou tout autre chose qui résonne pour vous avec bien-être pour vous.

      Oui, je suis un peu remontée - mais surtout triste - par ce nouveau snobisme social: le "manger sainement, vivre en bonne santé, être en bonne santé et agir sainement". La nouvelle dictature sociale? Beaucoup de gens ont peur de ce que les autres peuvent penser "s'ils me voient avec ce soda chargé de sucres" ... Combien de fois par jour vous excusez-vous ou de justifiez-vous pour vos actions ou ce que vous mangez? Comme pour prendre les devants et ne pas risquer d'être jugé pour avoir agi ainsi ou pour avoir consommé un peu trop de chocolat ou de caféine que la bienséance le permet...

      Après les Bien-Pensants, la pression des Bien-Mangeants! 
      Cela ressemble un peu à de l'extrémisme, non?


      Et c'est une grosse farce en plus. Parce que nous sommes tous humains. Et donc imparfaits. Personne ne peut manger parfaitement tout le temps. Personne ne peut agir, être, tout faire "comme il faut"  tout le temps. Et heureusement! La perfection est ennuyeuse et tue la créativité, la liberté et le plaisir! Il y a du bon dans les défauts et les contrastes. Michel Audiard a d'ailleurs dit:

      "Heureux les félés car ils laisseront passer la lumière"

      Et puis, quelle norme, quelle règle, quel standards suivrent? Ceux que je trouve justes? Ou les vôtres? Ou celui de ce type là-bas? Ou de cette miss-là? Pas deux personnes n'ont les mêmes valeurs, les mêmes préférences, standards, règles, goûts ou dégoûts. Cela s'appelle la Diversité. Le CONTRASTE. Et c'est ce qui donne du relief, et nous permet à toutes et tous de distinguer ce qui nous convient, de définir et clarifier nos propres préférences et de faire des choix en fonction.

      "Le choux Kale, c'est dégeu!" Credit Charles Deluvio


       

      Tous accro aux Critiques


      Et si CRITIQUER et CULPABILISER étaient bien plus néfastes que tout aliment qualifié d "'interdit" ou de "super mauvais pour la santé"?

      et bien plus toxique que tout autre poison qu'on pourrait avalaer, fumer ou d'injecter? Et si le manque de tolérance et l'auto-critique étaient source de bien plus de souffrance et de maladies que la pire des alimentation? Je sais, j'y vais un peu fort.

      Bien entendu, je ne suis pas en train de prôner la prise de drogue, l'abus de junk food ou d'alcool. Bien sûr que non. C'est simplement pour mettre en perspective et de réitérer la nécessité de garder un peu de bon sens par rapport à ce qu'on qualifie de sain ou de malsain. Soyons honnêtes envers nous-mêmes. Gardons un peu la tête froide et franchement,

      reagardons dans notre assiette plutôt que dans celle des autres! 

      Après tout, que savons-nous de ce que vit un tel ou un tel? Que savons-nous de ce type qui boit du Coke Zéro en faisant du vélo? Peut-être qu'il a passé une mauvaise journée et vient là histoire de se  changer les idées sans objectif sportif? Peut-être souffre-t-il d'une dépression profonde et rien de sortir de chez lui pour se rendre au fitness est un grand pas en avant pour lui ... Peut-être qu'il aime simplement faire du sport ET boire un Coca - parce qu'il aime ça ...!

      Voilà où je veux en venir: nous jugeons et critiquons, que ce soit nous-mêmes ou les autres, uniquement en fonction de ce que nous savons et de ce que nous avons, de notre histoire et expérience de vie. Et ce n'est qu'un point de vue. Une réalité parmi des milliards d'autres. J'écrirai davantage sur ce sujet plus tard car il y a tellement de choses à dire là-dessus! J'y mentionne ici parce que lorsque nous critiquons les comportements et les habitudes «malsaines» des autres ou que nous nous sentons coupables de notre manque de ceci ou de cela, nous nous perdons de vue ce qui nous fait nous sentir bien et laissons d'autres décider pour nous de ce qui est bon et de ce qui est mauvais pour nous. Oui, nous abandonnons totalement notre pouvoir de décision, notre propre volonté et notre capacité à comprendre par nous-mêmes à d'autres. Et lorsque nous n'arrivons pas à suivre les solutions ou les ordres donnés par d'autres, nous nous sentons coupables, misérables et moins que rien! Et vlan, la confiance en soi en a pris un coup!

      Et c'est particulièrement vrai en ce qui concerne la nourriture. LA NOURRITURE!!! L'un des besoins les plus naturels et les plus fondamentaux de tout être humain est devenu une véritable torture dans notre société occidentale moderne. Si vous continuez à chercher des solutions pour mieux manger, vous sentir mieux, être plus mince parmi les milliers de méthodes différentes sur le marché sans savoir vous écoutez, vous vous sentez tout simplement perdu(e), frustré(e) et impuissant(e). "Je ne vais jamais y arriver", "Je serai toujours gros/se", "Rien ne marche", etc.
      Gningningnin.
      😱
      Et (se) critiquer est totalement addictif!

      Alors voilà un truc que j'aimerais vous proposer:

      Changement de perspective par étapes!
      1. Restez à l'écart de toute critique, de tout jugement, commentaire désagréable, plainte ou commérage désagréable concernant les autres pendant une journée entière. Oui une journée! Essayez! Si c'est exercice est totalement nouveau pour vous, vous verrez à quel point il est difficile!
      2. Plus corsé: essayez la même chose avec VOUS-MÊME. Aucune autocritique, pas de mot méchant, pas de pensées négatives ni de discours intérieur négatif, ne vous faites aucun reproche pendant au moins un jour ..
      3. Pour aller plus loin: soyez attentif/ve jour après jour, discussion après conversation, pensée après pensée  de toute pensée critique, négative, reproche, que ce soit envers vous-même ou autrui. Et lorsque vous vous en rendez compte, arrêtez-vous et concentrez-vous sur autre chose, de penser à quelque chose qui vous fait du bien ou changez votre dialogue intérieur.
      4. Seulement pour les Plus Forts!: Décidez de renoncer totalement, une fois pour toute à CRITIQUER! et choisissez d'utiliser cette énergie pour vous concentrer sur ce qui vous plaît et créer ce que vous voulez à la place

      Je vous jure. Laisser tomber les reproches et les critiques change la vie! C'est extrêmement puissant et transforme litéralement la vie! Votre VIE! Cela a des répercussions bien au-delà de votre simple personne: santé, humeur, relations, travail, abondance... Alors qu'avez-vous à perdre?

      Essayez! Et faites-moi savoir ce qui a changé pour vous!!

       

      Credit Brooke Lark

      Vous avez tout ce qu'il faut!


      Je ne sais trop bien comment on peut se sentir totalement obsédé/e, paumé/e et impuissant/e quand il s'agit de la nourriture. J'ai passé tant d'années - depuis l'âge de 14 ans! - à me battre avec la nourriture et mon propre corps, à essayer toutes les méthodes et tous les régimes possibles et immaginables, ce qui n'a fait que de me conduire à de sérieux ennuis et troubles alinmentaires. Un jour, je vous raconterais peut-être mon histoire. Finalement, je me suis sortie de ce cauchemar  en faisant confiance à mon GPS intérieur et en écoutant vraiment les besoins de mon corps - et en laissant totalement tomber tout le reste (méthodes, conseils, régimes, règles, habitudes). Et j'ai re-découvert une telle liberté et simplicité face à a nourriture. Juste incroyable! Et cela fait tellement du bien !!!


      Aujourd'hui, mon travail est d'inspirer les autres et les aider à trouver leur propre vérité, ce qui fonctionne vraiment pour eux, ce qui les rend heureux, géniaux et bien dans leur peau et avec leur corps. A trouver ce qui résonne et correspond à leur propre histoire et à leurs propres valeurs. Pas les miennes. Ni celles de quelqu'un d'autre.

      Alors, même si quelque chose vous choque totalement dans la façon qu'ont les autres de manger, leur nourriture ne peut pas sauter dans votre assiette! Alors ne gaspillez pas votre énergie à vous énerver à cause de leurs habitudes «malsaines» et occupez-vous de vous! Parmi les milliers de méthodes disponibles, si l'un ou l'autre vous parle et vous interpelle, alors allez-y, testez-la. Pourquoi pas? Mais suivez VOTRE instinct. Et ensuite, soyez l'exemple que vous aimeriez être. Soyez la personne que vous voulez être pour vous et si, en étant vous, vous inspirez les autres à suivre votre exemple ou votre style de vie, c'est génial! Et sinon, c'est bien aussi. Tant que vous vous sentez bien et êtes satisfaits de la façon dont vous vivez votre vie, vous irradiez de positivisme tout autour de vous et cela profite à tous ceux qui vous entourent. Restez à l'écart du sucre, du gluten, de la viande,ou de toute autre chose si cela vous convient pas.ou n'est pas en accord avec vos propres croyances et valeurs. Ne vous forcez jamais à manger, à boire ou à faire quelque chose qui est en désaccord avec votre propre système de croyances. Les conflits internes et la discordance intérieure sont beaucoup plus préjudiciables à votre bien-être et à votre bonheur que tout le reste. Suivez ce que votre instinct vous dit, ce que votre corps vous dit et vous ne pouvez pas vous tromper.


      Faites ce qui est juste selon vos critères. 
      Mangez ce qui vous fait du bien!
      Soyez imparfait/e!Ou pas.
      Osez être vous-même sans compromis!
      Brillez! Inspirez!

      et ne nous prenons pas trop au sérieux! 😄

      Jessica Lewis

      Comments

      Popular Posts