Ready to take it further? Listen to your body and trust it!

Votre corps est magnifique! Faites-lui confiance!

Français ci-après

I didn't really plan to cover this specific topic in this blog. But recent events made me realised how I really had to do something, to speak about it loud and write. I now believe that my own personal experience in this field can actually make a difference and bring some further awareness on the matter:

The relationship that people, especially women, have with themselves and their body. 


Let me explain:
Last week-end I took part in a very interesting two-day training on "sensitive geobiology", or how to use one's body to feel one's environment (home, office, or any other premisses and places) and find any geobiological issues that might be unhealthy for any living creatures and how to correct them. Very roughly said, geobiology is the study and correction of the Earth's localised disturbances to make them compatible with life. The whole point of it being to create pleasant and healthy living spaces. Specialists would probably protest that it is far more to it than this incomplete description, and I agree, but you get the rough meaning of it, which is sufficient for the purpose of that post.

So I spent two fantastic days with a joyful bunch of 5 other women - men being brilliantly absent! (probably for their own sake!), learning and going in depth about geobiolgy, and what amazing tools our body offers in this area, how to feel, develop and use them, etc. We practiced a lot, worked on architectural plans and went outside to explore some sacred sites to feel the energy field there and their potential. All the tools highlighted over the various exercises brought more and more awareness on the amazing potential of our body sensitivity. I won't go any further here on the spiritual and psychic aspects nor on the incredible power of the mind and spirit. Let's remain down to earth and focus on the body and the informations it is able to receive and translate to our conscious mind.

It was amazing to see the great variety of means each and one of us in the group could develop to be more receptive and more attuned to our surroundings and their vibrations.  And for each and one of us, the body had different ways to communicate and make sure we understand the message, the information.

The emphasis was also made on treating our surroundings and any positive or negative information received with love and respect, like we would with a dear friend. You could tell that everyone was acting with a deep sense of kindness and was really connecting to the need of the environment.

Yet... anytime we stopped for a break or lunch... I was amazed how these women, who were so intuitive and kind during the class, ill-treated themselves and especially their body... Not that there were any real physical mistreatment. But by the number of negative thoughts and comments towards themselves, their body and the food they eat! Some were said on a light tone, others were intended to be as a joke, some were said on a more serious and desperate tone. But I could deeply feel that there was a real overwhelment, hopelessness and powerlessness regarding their body image, weight, and other health issues. Each of these comments, words, thoughts were like arrows that they unsconsciously shot at themsleves... For women in an advanced self-development training course who were showing such ability and skills to hear and use their body messages, it felt really off to me. And sad.


Why do we women have to blame ourselves and feel so powerless when it comes to our body?


I know there are thousand of potential answers to that question. Fine. But why do we keep on and on? When I ask that question, the first answer I usually get is "you cannot understand. You're lucky. You can't complain about your shape or weight, you simply cannot understand". Well, this is far from the truth. I've come a long way. My path to kindness and love towards my body was a very long and rough one. I've been extremely mean to myself and caused a lot of damage to my body. Looking back, it seems so incomprehensible how one can be so mean and harsh on oneself! Yet my body is amazing: it heals so quickly, never let me down, kept on going despite all the mistreatment knowning I would finally get it. So yes, I understand all too well. I've been there. And still making progress. And this is why I want to empower women to more unconditional trust and love in and for their body.

Would you do treat your best friend or your dear ones the same way? Would you tell or think such awful and judgemental thoughts about somebody who is always here for you, at any time, under any circumstances and that will never ever let you down? Would you be so demanding and merciless with somebody deeply hurt and sad? Or would you instead love them more, care for them more, support them more, be there for them at all times and listen to their real needs?

If we are ready to use our body to feel and respond to the earth needs, what prevent us from doing the same with our simple and basic needs? Would you question the earth needs of water, air and sun? or the amount required? Our body is just the same! It's beautiful! Radient! Amazing! Responsive! Resilient! And so smart!!

The day I started to let go and honestly, genuinely trusted my body, everything fell into place like magic. Would you try and do that? Unconditionally love and trust your body and its needs, without judgement on quality or quantity, without overthinking, without any remote control, without fear..? 

Do me a favour. Give it a try and practice! Like in any sports or new skills, it needs a bit of training and practice before it becomes fluid, a habit, so natural and easy. But you'll get so much fun and freedom!!!

Life is too short to be small!

Love,
Rachel


Version française

Je n'avais pas vraiment prévu de parler de ce sujet sur ce blog. Mais les événements de ces dernières semaines me font réaliser que j'ai vraiment envie d'en parler et écrire car ma propre expérience personnelle peut aider d'autres personnes, d'autres femmes, d'autres sportifs(ves) et apporter un autre regard sur ce sujet.

La relation conflictuelle que les gens, spécialement les femmes, entretiennent avec leur corps


Je m'explique:
Le week-end dernier, j'ai participé à une formation passionnante sur deux jours sur la géobilogie sensitive. Ou comment utiliser notre corps pour sentir les perturbations de notre environnement (maison, bureau, locaux divers, etc) qui seraient néfastes à toute forme de vie et comment les corriger. En très simplifié, la géobiologie étudie l’impact des phénomènes invisibles, et permet d’appréhender l’influence des lieux sur tout ce qui vit : l’homme, l’animal, le végétal.  Le but étant de créer des lieux de vie qui soient sains et agréables. Les spécialistes protesteeront certainement que c'est une peu léger comme explication, et j'en conviens; cependant cela suffira largement au propos de ce post.  

J'ai donc passé deux super journées en copmpagnie d'un joyeux groupe de 6 femmes - les hommes étant aux abonnés absents! (il valait mieux, peut-être!), à apprendre, étudier, expérimenter la géobiologie sensitive et les outils incroyables que possède notre corps pour sentir les perturbations et réharmoniser les lieux. Nous avons beaucoup pratiqué, sur des plans d'architecte et en extérieru sur des sites sacrés pour sentir le potentiel énergétique de ces lieux. Tous les outils appris et explorés ont permis de mettre en lumière la capacité incroyable de notre corps à sentir et à nous transmettre les informations captées dans notre environnement.  Je n'irai pas plus loin ici sur l'aspect spirituel, psychique ni sur le potentiel gigantesque de notre esprit. Restons bien terre-à-terre et concentrons-nous sur le corps et sa capacité à capter et à nous traduire, nous restituer.

C'était fascinant de voir la variété d'outils que chacune d'entre nous a découvert et le potentiel de développment de ces perceptions pour devenir de plus en plus fines et précises. Et pour chacune d'entre nous, le corps avait sa manière bien particulière de communiquer, ressentir, transmettre.

L'accent a aussi été mis sur le respect et l'attention particulière avec lesquels devaient être traitées toutes informations, toutes perceptions. Pas de jugement, Juste de l'empathie, de la tendresse, comme on le ferait avec un ami cher. Et c'était magique de voir ce groupe de femmes à l'écoute des messages de leur corps, des besoins des lieux, avec tant de simplicité et de bienveillance, sans pour autant être mièvre! 

Et pourtant... A chaque pause... j'étais étonnée de voir la manière dont ces femmes, si intuitives pendant la pratique, se maltraitaient, et notamment en rapport avec leur corps. Pas physiquement, pas directement. Mais par le nombre de commentaires et de pensées négatives à leur encontre, à l'encontre de leur corps et de la nourriture consommée...  parfois sur le ton de la plaisanterie, "juste pour rigoler", parfois non. Chacun de ces commentaires, de ces petites phrases anodines s'apparentent à des flèches qu'elles se tiraient directement mais inconsciemment dessus. J'ai ressenti une vraie détresse, une vraie impuissance, une sorte de désespoir derrière toutes ces remarques dites "l'air de rien"  par rapport à des souffrances physiques, les questions de poids, de corpulence, etc. Pour des femmes si sensibles, participant à un cours avancé de développement de capacités "extra-sensitives" et qui démontraient un tel talent à écouter leur corps, cela m'a fait un drôle d'effet... 


Pourquoi devons-nous continuellement nous faire souffrir quand il s'agit de notre propre corps?


Il y a mille réponses possibles à cette question. Ok. Mais, pourquoi continuer? A quoi bon? Quand je pose la question, la réponse que l'on me renvoie souvent, c'est "que je ne peux pas comprendre; j'ai de la chance et ne peux pas savoir ce que cela fait d'être en surpoids, etc." Eh bien, c'est très loin d'être la vérité. Je reviens de loin, de très loin. Mon chemin a été très long et compliqué avant d'en être où je suis actuellement. Mon corps, je l'ai fait terriblement souffrir; j'ai été extrêment dure avec moi-même et lui en ai fait voir de toutes les couleurs. J'ai fait beaucoup de dégâts. En y repensant, cela me semble incroyable d'avoir pu être aussi cruelle et intransigeante envers lui, et donc moi-même. Et pourtant mon corps m'a toujours soutenue; il ne m'a jamais laissé tomber, même dans les pires moments de ce que j'ai pu lui infliger, comme s'il savait que tôt ou tard je finirai par comprendre. Alors oui. Je comprends. Je comprends beaucoup trop bien ce que vivent et s'infligent au quotidien, par des actes ou des pensées jugeantes, contrôlantes, des milliers de femmes mécontentes de leur corps. Je suis passée par là et je continue chaque jour d'avancer, d'évoluer. C'est pourquoi j'aimerais tellement permettre à chacun de retrouver une confiance totale en eux-même et en leur corps magnifique.

Seriez-vous capable de traiter votre meilleur ami de la même façon dont vous vous traitez? Porteriez-vous le même regard intransigeant, cruel et critique sur quelqu'un de cher qui serait tout le temps là pour vous, qui ne vous laisserait jamais tomber, en toutes circonstances et quoi qu'il arrive? Seriez-vous autant sans pitié face à quelqu'un de blessé, affamé, ou désespéré? 
Ou lui porteriez-vous plutôt davantage d'attention, d'amour, de gentilesse, de soins, de soutien et seriez encore davantage à l'écoute de ses vrais besoins pour qu'il ne manque de rien?

Si nous sommes prêt)e)s à utiliser notre corps pour entendre, sentir et répondre aux besoins de la Terre et de notre environnement, qu'est-ce qui nous empêche de le faire pour nous-même, d'entendre les messages de notre corps et de ses véritables besoins, souvent simples et basiques? Questionneriez-vous les besoins de la Terre en eau, air et lumière ou la quantité nécessaire en fonction des saisons? Pourquoi notre corps serait-il différent? Il est tellement bien fait! Magnifique, lumineux, étonnant, résilient et d'une telle intelligence!

Le jour où j'ai décidé sincèrement et complétement d'arrêter le sur-contrôle et les pensées jugeantes et destructrices, le jour où j'ai décidé de faire réellement confiance à mon corps, tout a changé. Tout s'est mis en place comme par magie. Seriez-vous prêt(e)s à essayer? A accorder votre confiance totale à votre corps, comme à votre meilleur ami, et en ses besoins, sans porter de jugement quel qu'il soit, restrictif, de quantité, de qualité, sans chercher à contrôler à distance, sans peur...? 

Je vous encourage à essayer! Vous avez tout à y gagner! Comme dans tous les sports et apprentissages de nouvelles compétences, cela demande un peu d'entraînement, de pratique avant de devenir naturel et fluide. Mais vous y gangerez tant en énergie, liberté et  joie de vivre!!!


La vie est trop courte pour être restreinte!
Rachel








Comments

Post a Comment

Popular Posts